28/02/2009

Toi !

C’est toi que je veux.

Ton nom m’est inconnu.

Dans le noir je me suis perdu.

Pour toi je me consume à petit feu.

 

Tu m’aimerais pour ce que je suis.

Tu n’hésiterais pas à me dire « oui ».

Je m’endormirais dans tes bras,

En sachant que demain tu seras toujours là.

 

Je boirai chacun de tes mots.

Tes « je t’aime » seraient des caresses.

Je te pardonnerai toutes tes maladresses.

Pour toi, je serai le plus beau.

 

Je ne de cesse que de rêver de toi,

Même si ton visage je ne le connais pas.

Bercé par ta voix,

Et m’endormir au creux de tes bras.

 

Ne plus penser à rien.

Oublier le mal et le bien.

Vivre avec toi,

Et pour toi !

 

Sentir, malgré tes absences,

Ton exquise fragrance.

Pour toi, devenir l’élégance

Et me mouvoir avec aisance.

 

Arracher du roc mes chaînes,

Ouvrir mon cœur à demain,

M’absoudre de toute haine,

Et sentir la caresse de tes mains.

 

Protecteur mais pas envahissant.

Pour moi, bien plus que charmant.

Me noyer dans tes yeux,

Et réaliser mon plus cher vœu.

 

Me noyer dans ton amour,

Sans que cela en devienne lourd.

M’endormir à jamais dans tes bras

Pour être sûr que demain ne sera pas… Sans toi !

10:05 Écrit par ADN | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

24/09/2008

Beaucoup...trop

Ils ont eu beaucoup de noms.
Aucun ne m'aura dit non.
Ils m'ont pris pour un con.
Et j'ai dansé sans connaître la chanson.

J'ai accepté la danse !
J'ai osé leur faire confiance !
Je ne regrette pas ce qui c'est passé,
Et je suis loin de l'oublier.

Aujourd'hui encore
Je rêve de ces corps à corps.
Je ne me suis pas encore sorti de ses griffes,
Celle du sexe qui me rendent tardif.

Pourtant je n'en veux qu'un !
Mais je ne peux me résoudre à l'attendre
Sans goûter à d'autres baisés tendres.
Ceux là même qui me voudraient peu humain.

22:26 Écrit par ADN | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

27/08/2008

Pasque de temps en temps...

...Il faut bien donner des nouvelles. J'ai pris une résolution au niveau de la flûte, je vais apprendre à la reconsidérer, à la voir non plus comme un objet mais bien comme une personne. Arriver à personnifier le chose et ne plus jouer non des notes mais bien des phrases, des histoires, des émotions.

Ensuite, j'ai envie de parler d'une chose, assez importante en sois tout en ne l'étant pas. J'ai tendance à dire "je t'aime" à toute les personne que j'estime et apprécie. est-ce un mal ? Je ne crois pas, mais le problème est de savoir comment ces gens le ressentent ! Je ne voudrais pas donner de faux espoir ni donner l'impression d'être une pauvre âme en peine en quête d'amour coûte que coûte. La vie m'a appris bien des choses, mais l'amour est la plus belle qu'elle m'ai appris, tout en étant aussi la plus horrible. Car quand cet amour n'est plus celui des amis mais celui des cœurs il fait souffrir. Et trouver la personne qui l'acceptera est très difficile.

J'aime "vanner" les gens, c'est dans mon caractère, ce n'est jamais bien méchant mais ca peut-être vexant à la longue. Alors est-ce par compensation, en guise d'excuse que je me raccroche tant à ces "je t'aime" ?

Une autre chose me tient à cœur dans parler, je fais peur ! Pour différentes raisons, celle-ci m'importe peu, mais cela m'étonne. Une personne m'a expliqué que les gens qui se montrent au cœur de leur force font peur. Et cette même personne m'a dit que ma force était mon amour. Je souris peu également, je n'aime pas ça, je trouve ça forcé. Je souris quand je trouve qu'il y a lieu d'être. Mais sourire dans la rue béatement sur une vie qui nous crache la plupart du temps dessus, cela ne m'intéresse pas, et je préfère m'isoler en écoutant de la musique en rue que de subir les bruits de cette civilisation. Et pourtant je devrais sourire tout le temps; Combien e personne ne m'ont pas dit que j'était tellement plus beau lorsque je souriais.

Aussi, je n'ai pas confiance en moi. je m'affirme, j'ai une grande gueule, je me joue de la langue française. Il ne mais pas très difficile de jouer avec les mots. Et pourtant cette facilité ne l’est pas tant que ça, car au moment où elle devrait surgir, je me retrouve tétanisé par la peur. Ces situations, c’est quand il faut que je parle en public, un débat, ou quoi que ce soit d’autre devant des gens que je ne connais pas assez que pour avoir confiance. Ce problème me revient en musique, je n’arrive pas à jouer face à des gens, surtout que j’ai encore moins confiance en moi avec mon instrument.

Par conséquent, j’ai décidé d’apprendre à dire « je t’aime » avec la musique, et je commence en apprenant à faire passer les émotions. Pour arriver à ce fait j’ai commencé par nommer mon instrument. Ma flûte se nomme désormais « Oni » ce qui signifie démon en japonais. Pourquoi ce nom ? Moi-même l’ignore mais il me semble adéquat.

Sur ce, je vous souhaite bonne nuit, et comme je l’ai fait à la fin du concert de la première session, je vous quitte sur : je vous aime les gens !

23:14 Écrit par ADN | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/06/2008

Fin d'année...

Aujourd'hui : remise du bulletin. Une boule dans le ventre la moiteur dans les mains. Ai-je réussi, la question qui me tourmente. J'arrive dans les premiers, ma marraine me reçoit directement, bon signe elle a un sourire radieux. Mais n'est-ce qu'une façade? Elle ouvre le bulletin et annonce "Nous sommes très contents dans l'ensemble" =)))))

 

Bilan : Réussi dans toutes les branches (même physique avec 10/20 XD) et seulement un échec ! en ndls: 9/20 ce qui me vaut une faveur pour l'année suivante, donc interdiction de raté en ndls l'année suivante ou double d'office =) Donc voilà, je suis hyper hyper heureux. Surtout que j'ai échoué hier en musique avec un 69% et il faut 70%. Ils n'ont pas voulu me donner le point et j'ai bien compris pourquoi.

18:34 Écrit par ADN | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

18/02/2008

Et des nouvelles...

Après la période trèèèèèèèèèèèèèèèèèès stréssante des examen (j'en suis encore tout émotioné, ca ce voit nan?), j'ai eu congé de Noël, congé pendant lequel j'ai tra...tra...travaillé, et oui, mais pas à n'importe qwa, au passage du niveau 64 de mon perso sur WoW, j'ai honte, enfin un peu...

 Après cela j'ai repris les cours pour 4 petites semaines bien pèpère,et puis vint la semaine de Carnaval pendant laquelle j'ai... et bien encore joué a WoW pour atteindre l'ultime niveau 70...Honte sur moi.

 Et puis me revoilà a l'école où je m'amuse bien et où cela fait toujours plaisir de revoir tout mes ptits lapins d'amour xD.

 Et maintenant:

 Un jour où je voulais calmer ma haine,

Je me suis installé au pied d'un grand chêne.

J'ai écouté les oiseaux chanter.

Et je me suis permis de me recentrer.

 

Mon chien à mes côté,

Je me suis reposé.

Assis et non pas allongé,

J'ai chassé cette haine de mes pensées.

 

Le vent fit danser mes cheveux.

Et le soleil, que mon arbre ne dissimulait pas

Me carraissais comme l'on carresse du bout des doigts,

murmurant à l'oreille du bienheureux un avoeux ou deux.

 

Bien que tranquillement installé,

Mon chien me fit remarqué qu'il était tant de rentré.

Car déjà le soleil déclinait,

Et mon estomac grondait.

 

Je rentras donc serein,

Prêt à affronter ce destin

Qui ne vous fait pas de cadeaux,

Mais qui de temps en temps vous accorde du repos.

 

22:17 Écrit par ADN | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

15/12/2007

Exa...Qwa Oo

Période de l'année dites stréssante pour "nous" étudiants. ils sont tous là à s'agiter en parlant d"Examen" j'ai même eu droit à "Comment se pas le sexamens?" simple déplacement de lettres me fesant demander si l'examen de sexe existait... Bon en outre tout celà, tout l'monde parle donc d'examen, mais je me demande si c'est bien ce à quoi je pense : aller a l'école une demi-journée, passer 1 ou 2 heures devant un questionnaires aux questions simplistes et chiantes *oups yé dit ca moi?*. Bon sérieusement, j'ose espérer que les examens se sont bien passés. Lundi j'ai Néerlandais écrit et oral, j'y crois pas en cette réussite là mais bon, on va faire de son mieu. Et pis mardi on fini en beauté avec physique ==> je pige pas une quille des lignes du cour de cette triple andouille de prof, heureusement chui pas le seul *soupir*. Nan mais sincère, sauf si je veux faire "ballistique" plus tard, la matière "ballistique" et ces formules a la n'importe nawak j'en aurais pas besoin >.<' .Il est même pas mignon *grrrrrr* il a juste une jolie couleur de n'oeil. Bref, à mort la physique et ses formules nimporte nawak. Et Tchuzz au prof de physique ><'''.

21:50 Écrit par ADN | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

10/11/2007

Le vœu de Liberté.

Savoir, toujours savoir,

C'est une chose bien illusoire.

Je ne veux plus poser mon regard

Sur ces mots de connaissances, j'en ai marre.

 

Je veux vivre insouciant.

Insouciant, mais libre.

Libre de l’espace et du temps.

Tout simplement, libre.

 

Arracher ses chaînes,

Celles qui me rattache au sol.

M’absoudre de toute haine,

Et ainsi prendre mon envol.

 

Mais pour les extraire du roc,

J’aurais besoin de toi,

Toi qui mettras mon cœur au pas,

Toi mon électrochoc.

 

Je t’ai cherché…

Mais j’ai abandonné.

Donc je t’attends.

Mais ne prends pas trop de temps !

 

J’ai froid…

Mon cœur ralentit…

Mais dans tes bras,

Il regoûterais à la vie.

 

Mais en attendant

Je me morfond,

Sans trop de raison.

Alors s’il te plait, arrête de prendre tout ton temps !

00:23 Écrit par ADN | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |