16/06/2006

siflain 01

Etoile, qui es tu ? Une lueur par mis tant d’autres ?

 

Chercher le bonheur, c’est chercher une chose qui n’existe pas, car le bonheur n’est pas matérielle, mais sentimental, l’argent ne fait pas le bonheur, quoi qu’il y contribue, mais le vrai bonheur, c’est celui de la vie éternelle, un rêve pourtant bien fantaisiste, quoi que si on y réfléchi a deux fois, le monde est en perpétuelle agrandissement, l’infini, et chaque étoiles est un hommes, une âmes, de l’énergie, cela est donc juste que l’univers s’agrandi, mais lorsqu’une étoile meurt, est ce la fin de la vie éternelle ? Une étoile qui meurt, n’est ce pas une âme qui en a marre des bêtises de l’homme ? Notre soleil est donc bien courageux, de devoir nous regarder et nous supporter a longueur de temps, mais qui un jour le remerciera assez de nous éclairer et de nous faire vivre ? Sans lui que serions-nous ? Le soleil doit-être le premier homme, ou être a être mort. Ca doit être lui Dieu, ou peut-être n’est ce qu’un amalgame de matières inanimé et inconsciente ? qui sait vraiment, a part lui et les étoiles, qui sait si, un jour nous trouverons d’autres êtres, pour l’instant nous sommes « seuls » au monde…

 

Siflain, conteur de vie.

 

11:08 Écrit par ADN | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

La mort de Bergotte Proust a fait exister un certain Bergotte dans "La prisonnière".Celui-ci, écrivain lui aussi, arrivé au seuil de la mort, se lamente devant la "Vue de Delft" de Vermeer... L'ultime perfection se trouvant à ses yeux dans un petit pan de mur jaune représenté sur la peinture.Il expire enfin en se posant une question d'odre métaphysique: "sommes-nous éternels?" L'art n'est-il pas une réponse? L'oeuvre de Bergotte à la vitrine du libraire n'est-elle pas une fraction de l'auteur, celle-la même qu'il a voulu laisser à la postérité? L'étoile qui s'éteind devient la matière pour de nouvelles étoiles... Alors ce qui est véritablement nous je pense que nous le confions à se que nous créons:musique,peinture,enfants,poésie...ce qui deviendra la matière pour l'avenir; que nous ne quittons pas vraiment... Ne dit-on pas que rien ne se perd rien ne se crée?
...

Écrit par : Morag | 16/06/2006

completons morgane la loi de Lavoisir...

Écrit par : Florian | 16/06/2006

correction de moi ;) c'est la loi de Lavoisier, c'est a cause de ma prof de sciences qui prononces "lavoisir" :p

Écrit par : Florian | 17/06/2006

Les commentaires sont fermés.