18/06/2007

L'école élémentaire (7)

Le lendemain matin il se leva au chant du … du quoi d’ailleurs ce n’était pas un coq, il préféra s’abstenir de savoir ce que s’était. Il descendit au déjeuner après s’être habillé. La plupart des élèves de première avaient l’air de ne pas avoir encaissés la nuit, Florian aussi avait de petits yeux, son sommeil fut agité, un rêve étrange l’avait tourmenté, il y avait vu sa mère tuer son père, il pensa que si ce rêve se répétait il en toucherait un mot à celle-ci. La cloche sonna pour le premier cours de cette journée : Les runes. Le prof arriva avec un peu de retard, c’était un homme assez grand et filiforme aux yeux verts et au nez aquilin, des cheveux très courts et noirs. Il s’excusa en expliquant qu’il avait dû s’occuper de quelque chose d’important. Il commença le cours en expliquant la matière qui serait étudiée cette semaine. Une protestation vint du fond de la classe.

- Qui vient de protester ainsi ?  demanda le professeur

-  C’est moi monsieur.  Dit une voix féminine assez grave.

Toute la classe se retourna pour voir qui c’était. Florian reconnut Marie, cheveux longs et blonds, des yeux d’un vert profond, mesurant environ 1m70 et ne paraissant pas très grosse, cela était étrange d’ailleurs, car ce caractère bien trempé ne cessait de manger ou de se plaindre d’avoir faim.

-  Puis-je savoir ce qui vous déplait Mademoiselle C. ?  continua le prof.

- J’en ai rien à cirer de l’histoire des runes, moi je veux pouvoir les utiliser, basta.

-  Mais sans connaître leur histoire vous ne pouvez… 

- M’en fous !  coupa Marie.

-  Eh bien que cela vous déplaise ou non vous devrez suivre mon cour et ne pas le déranger. 

- D’accord . Finit-elle par dire d’un ton boudeur.

03:00 Écrit par ADN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.