27/06/2007

L'école élémentaire (15)

... il ne trouva pas un petit mot mais Julien en personne, il fut fortement étonné de le trouver là, il lui demanda :

-  Que, que fais tu là ? 

-  Je suis venu te féliciter de ta prestation.  Répondit-il d’un regard bien veillant.

-  Mer…Merci . Balbutia Florian

-  Ce fut une excellente idée de concilier une technique de l’eau et ta technique héréditaire, je suis fière de toi, je tenais à te le dire en personne et le plus tôt possible, sur ce, bonne nuit .  lui dit Julien avec un clin d’œil, puis il se dirigea vers sa chambre.

-  A…Attend , dit enfin Florian. Julien se retourna

-  Oui, qui y a t-il ? 

-  Je, je…Merci .  finit-il par dire.

-  Mais de rien, allez bonne nuit. 

-  A toi aussi. 

Florian alla se coucher, un peu mécontent de lui, ce n’est pas merci qu’il aurait voulu dire, mais tellement d’autre chose. Il rageait devant son manque de tact. La nuit, il la passa à se demander si ces mots assez difficile à dire, allaient enfin sortir, trois mots si simples, qui forment ensemble une phrase si belle et si délicate :  « Je t’aime ». Il ne lui avait jamais dit, même si il savait que Julien s’en doutait.

03:00 Écrit par ADN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.