29/06/2007

L'école élémentaire (17)

Dans la voiture elle lui demanda des précisions sur cette semaine, il lui raconta tout, enfin presque tout, elle ignorait son faible pour Julien et son rêve étrange. Il préféra garder secret ces deux détails. Après tout, cela pouvait attendre. Il arrivèrent devant la maison, c’était une grande battisse de 5 étages (cave, premier, deuxième et troisième étage, grenier) et un garage non-attenant à la maison. Un vaste jardin couvrait le reste de la propriété, jardin lui même construit sur deux étages, le premier couvrant tout le côté droit de la maison, il est en pente et monte ainsi jusqu’à un mur de pierre bleu, un escalier à l’extrême droite en haut permet d’accéder au deuxième étage, là-haut, les herbes sont plus folles et la faune et flore y sont diverses et variées. C’est là-haut qu’il s’entraîne d’ailleurs a maîtriser des techniques de le branche de la nature, école de la terre. Sa mère l’y sollicitait, car manipuler deux branches de la magie est un avantage certain, surtout si elles sont opposées. Les techniques qu’il développait, il décida de les nommer lui même car ce sont des techniques sortants de l’ordinaire de la magie. Il ne misait pas sur la puissance de magie qu’il mettait, ni sur la transformation de magie en élément, mais bien sur la force même de la nature, une sorte de maîtrise où la nature lui voue respect et confiance. Pour se faire, il nourrissait chaque arbres et chaque créatures de ce jardin, les soignant même des blessures les plus insignifiantes. Il créa également une transformation, malheureusement qu’il contrôlait encore mal, il devait donc placer des runes de recorporation, afin qu’au bout de 2 minutes de cette transformation, la forme de base soit récupérée, c’était le seul moyen, de plus sa mère ignorait quel genre d’entraînement il suivait là-haut, il est sûr que si elle voyait cela elle serait furieuse.

07:23 Écrit par ADN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.